Service client - 10h à 19h au +33 (1) 70 74 41 92

Les bourses

 Tailleries

Une fois extrait de la mine, le diamant brut est revendu par les exploitants sur l’une des vingt bourses au diamant du monde. Les principales se trouvent à Anvers, New York, Bombay, Londres et Tel-Aviv.

La plus importante, la plus ancienne et la plus connue se situe à Anvers, c'est auprès d'elle que se fournit My Exclusive Diamond. Cette place de négoce voit transiter environ 80% des diamants bruts.

Depuis quelques années, de nouvelles bourses se sont implantées dans les pays où se situent les centres de taille. Ainsi Bombay et Shanghai notamment, prennent de plus en plus d'importance dans le négoce des pierres brutes.

Une fois vendues, les pierres sont taillées dans les centres de taille traditionnels situés à Anvers, New-York et Tel-Aviv, mais actuellement, c'est en Inde que sont travaillées près de 80% des pierres en circulation.

Si les tailleries européennes, américaines et israéliennes se chargent des pierres de haute valeur (d'un poids supérieur à 0,50 carat), celles d'Inde, de Chine, de Thaïlande ou du Sri-Lanka s'occupent des diamants de petite taille. Mais ces nouveaux acteurs mènent des politiques volontaires pour grignoter ce marché. Ils se dotent de matériel sophistiqué, forment les tailleurs et proposent des coûts salariaux très bas pour concurrencer les centres historiques.

L'Afrique n'est pas en reste, le Botswana notamment, souhaite concentrer les trois activités sur son territoire : l'exploitation minière, le négoce et la taille des pierres.

Depuis quelques années, on assiste à de profonds changements dans la répartition des rôles de chacun, surtout depuis l'apparition dans ce commerce des pays émergeants.